Économie

Quelles sont les étapes à respecter pour une reprise de franchise?

La cession d’une franchise est une démarche assez complexe. Il se fait entre le franchisé, le franchiseur et le preneur. En règle générale, vu la complexité des textes qui régissent  un contrat de franchise, il est conseillé de se faire assister par des experts à toute les phases du processus de cession. Néanmoins ici nous vous donnons un aperçu du chemin à suivre.

Préparer un bilan sur la situation de la franchise

Un peu comme toute entreprise, avant de penser à une cession, il faut penser à un audit. En réalité, les acquéreurs n’achètent pas sur un coup de tête une entreprise. Ils achètent plutôt, l’état de l’entreprise. Il est donc important de préparer un document bilan de l’état de la franchise. Il va falloir à travers ce document faire une mise en lumière claire sur les forces et les faibles de l’entité. Rien n’est à laisser passer. Ce point vous permettra de réajuster certains facteurs qui pourraient vous rendre la vente désavantageuse.

Définir un prix de cession

Maintenant que vous avez une idée claire de votre franchise, vous pouvez fixer  votre prix de vente. En effet, vous définirez un prix sur la base de votre CA annuel, de votre capital, de vos marges bénéficiaires et du positionnement. Cependant, sachez qu’il ne s’agit que d’une proposition de prix et qu’il peut être négociable. Pour réussir cette phase, la meilleure option serait de se faire accompagner par un spécialiste en valorisation d’actif et de passif de commerce.

Impliquer le franchiseur à la démarche

Déjà à la première étape de votre démarche, il est important de notifier au franchiseur l’intention de revente. En réalité, un contrat de franchise est souvent établi sur une base de confiance, car c’est l’image de la marque qui est en jeux. Raison pour laquelle les franchiseurs apprécient que les cessions soient effectuées au sein de leur cercle de franchisé. D’ailleurs, la loi donne droit au franchiseur de refuser un acquéreur si ce dernier ne répond pas à ses critères. Dans ce cas, le franchisé devra continuer sa recherche de preneur potentiel.

Passer à la signature des contrats
Si le franchisé en vient à s’accorder avec le franchiseur sur un preneur alors le processus de cession peut être enclenché. Il sera question d’une démarche en deux phases, mais qui peut être combinée. D’une part, nous avons la cession de fonds de commerce et de l’autre la signature d’un nouveau contrat entre le preneur et le franchiseur.