Le g-commerce, vous connaissiez ? C’est le commerce sur Google. Perso, je n’en avais jamais entendu parler avant de dénicher cet article sur Social Commerce Today, posté aujourd’hui par Paul Marsden.

Si j’ai traduis cet article, c’est avant tout pour faire passer le message suivant : le commerce sur Google, ça se profile et on commence à en parler ! Quel est son potentiel ? Comment est-il perçu alors qu’on parlait plutôt jusqu’à présent de l’émergence du Facebook-commerce ? L’article en question se base sur deux études récentes pour y répondre.

 

Si 2011 a vu la croissance du f-commerce (le shopping sur Facebook), peut-être que 2012 verra la croissance du g-commerce (le shopping avec Google) ? Deux nouvelles études montrent que les consommateurs et les marchands préfèreraient acheter et vendre avec Google qu’avec Facebook.

La première étude, faite par ThreatMetrix et The Ponemon Institute, a trouvé que les consommateurs considèrent Google comme plus efficace que Facebook en ce qui concerne la sécurité des achats en ligne. 53% des consommateurs ne croient pas que les vitrines de Facebook puissent les protéger contre les fraudeurs et 23% des répondants doutent des tactiques de prévention des fraudes employées par Facebook.

La deuxième étude, réalisée par The Media Kitchen, s’est concentrée sur la volonté des marchands en ligne à intégrer les plugins sociaux Facebook ou Google +1. Elle révèle que Google +1 est celui qui l’emporte, à 45% contre 35% pour Facebook.

En couvrant ces deux études, le magazine Forbes rappelle qu’alors que Google est mieux placé que Facebook pour remporter la guerre du social commerce, le grand gagnant de ces vacances n’est ni le f-commerce ni le g-commerce, mais bel et bien le m-commerce (le shopping sur mobile). Le shopping à travers les dispositifs téléphoniques a atteint son apogée pendant cette période de Noël, tandis que le plus jeune f-commerce (que Forbes définit étroitement comme « rendre les pages fan marchandes ») doit encore se développer.

N’oublions pas non plus le « t-commerce » dans Twitter, car comme le dit Christian Taylor, PDG et co-fondateur de Payvment, « Twitter est amené à être énorme pour l’e-commerce, probablement plus que Facebook ». Avec plus de news et d’innovations dans le t-commerce, comment comparer toutes ces variantes d’e-commerce au préfixe alphabétique déroutant ?

Comparer le shopping sur Facebook ou Google au shopping sur les téléphones mobiles, c’est comme comparer des pommes et des poires, du software et du hardware. Dans la course entre le f-commerce et le g-commerce, Social Commerce Today pense que différentes niches vont apparaitre. Par exemple, le f-commerce pourrait s’orienter vers du fan-commerce, basé sur la loyauté des fans qui défendent la marque ; tandis que le g-commerce émergerait en laissant Google évoluer vers de la publicité transactionnelle.

.

Et vous, qu’en pensez-vous ? G, t, f ou m-commerce, en quoi croyez-vous et dans quoi investiriez-vous ?

.

Source : Social Commerce Today

Article original de Paul Marsden

Traduction adaptée.

Benjamin Berthon

Chargé de communication pour Ecommerce United.

Twitter EcommerceUnited 

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR



Je vous invite aussi à lire:

  1. Les réseaux sociaux vont vendre de l’assurance, et devenir des banques
  2. Nos prédictions e-commerce pour 2012 : mort du e-commerce, multi-canal, solomo, protection des données et paiement en ligne !
  3. Interview vidéo de 2 consultants en e-commerce: Benoît Gaillat et Ludovic Passamonti

4 Responses to Le « g-commerce », vous connaissiez ?

  1. C3M dit :

    Google commerce c’est inévitable avec google shopping, le fait que google fasse des livraisons de produit aux US, …

  2. [...] Le « g-commerce », vous connaissiez ? Google pourrait remporter la guerre du social commerce, en tout cas avec Google shopping, le Google commerce paraît inévitable. [...]

  3. [...] L’avenir de l’e-commerce, c’est donc la démocratisation du modèle SoLoMo (SOcial, LOcal, MObile) : une utilisation-clé des réseaux sociaux pour promouvoir la marque voire vendre directement, le recours à la géo-localisation et le développement de l’e-commerce mobile. Notez que si vous voulez voir davantage de prévisions sur l’évolution des réseaux sociaux, vous pouvez consulter nos articles récents sur les réseaux sociaux amenés à devenir des banques et sur le développement du g-commerce. [...]

  4. NicoJ dit :

    Google commerce je n’y croyais pas vraiment il y a quelques années et il s’avère que j’avais tord, il suffit de regarder certains brevets de GG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>